Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

attachmentn0.jpg

 

 

 

 

Origine : Thaïlande

Durée : 1H25

Année : 2009

 

 

Un petit film de tape sans prétention qui réserve malgré tout de bien belles chorégraphies. Bangkok Adrenaline, c'est le fruit de la rencontre de 3 cascadeurs sur le tournage du film L'île aux pirates, la bouse avec Gérard Jugnot. Les fighters se sont entendu comme larrons en foire et ont décidé d'unir leur talent en réalisant Bangkok Adrenaline. L'un d'entre eux s'est improvisé réal et tout ce petit monde s'est fait la belle en Thaïlande dans le but de casser des tibias à l'écran.

 

Contrairement à d'autres productions thaïlandaises orientées baston, Bangkok Adrenaline ne se prend pas au sérieux. Le scénario est une redite mais un humour parfois sympa se glisse entre les scènes de démembrages. On ne s'esclaffe pas pour autant mais l'atmosphère décontract' du film est plutôt plaisante. On peut également se munir de sa télécommande pour regarder le film en avance rapide et se concentrer uniquement sur les séquences de combats.

 

Les fights sont assez bien fichues, notamment celles avec le jeune Daniel O'Neill. Sosie de Elijah Wood en plus beau gosse, Dany est une véritable pile électrique qui enchaîne les kicks avec précision. Ses mouvements sont fluides et impressionnants, il lui manque  juste une véritable force d'impact pour que le tout soit parfait.

 

Je ne vous parle pas de l'histoire et du jeu d'acteur qui sont bien évidemment affligeants. Bangkok Adrenaline, c'est le petit plaisir coupable de fin de journée qu'on regarde pendant l'apéro. C'est frais comme un pastis en plein été. A consommer avec modération tout de même.

 

Note du film : 2/10 (Of course)

Note des combats : 6,5/10

 

 

 


 
Tag(s) : #A LA CARTE (meilleurs films au choix)

Partager cet article

Repost 0