Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

34no202.jpg

 

 

 

Réalisateur : Alan Clarke

Origine : Angleterre

Durée : 39 minutes

Année : 1989

bareme 4

 

 

 

Synopsis :

 

Représentation, sans dialogues ni explications, de 18 meurtres particulièrement violents commis en Irlande du Nord.

 

Critique :

 

Elephant, c'est le genre de film qu'on regarde sans jamais cligner des yeux. Elephant, c'est 39 minutes de violence brute où le temps s'arrête pour le spectateur. Elephant, c'est un téléfilm de Alan Clarke réalisé pour le compte de la BBC en 1989...

 

Qui est Alan Clarke? Artiste plasticien radical, on lui doit des chefs d'oeuvres comme Scum et Made in Britain. En 1979, Scum électrocute le public anglais en pointant les dysfonctionnements des institutions publiques. 3 ans plus tard, Clarke balance Made in Britain, l'histoire sordide d'un skinhead qui navigue entre le bureau d'aide sociale aux chômeurs et le hangar dans lequel il vit. Clarke fracasse les années Thatcher avec sa mise en scène puissante et une représentation de la violence qui a laissé plus d'un spectateur sur le carreau.

 

1989 : Pendant que les français fêtent le bicentenaire de la révolution, un ofni atterrit dans le poste de télévision des téléspectateurs anglais : Elephant. Dix-huit scènes de meurtre, et rien d'autre. Aucune musique, aucun dialogue et aucune explication. Simplement la présence de l'acte barbare en lui même. 39 minutes où seules les déflagrations d'un coup de feu viennent briser un silence de plomb. La mécanique imparable de Elephant empoigne le spectateur par les tripes et lui fait ressentir l'indicible. L'acte meurtrier est représenté dans son essence : froid, incompréhensible et absurde. Elephant est un film débordant d'humanité dans lequel on ne voit que des assassinats. Une pépite sans concession du cinéma expérimental qui provoque un sentiment de vertige.

 

 

 

1301497850 Quiz VanSant 1

 

 

 

 

On ne parle que très rarement de ce réalisateur qui occupe selon moi un rôle essentiel dans l'histoire du cinéma. Gus Van Sant s'est beaucoup inspiré de ce moyen métrage pour son film de 2003 Elephant. Il ira même jusqu'à reprendre le titre et le concept du film de Clarke. On y retrouve la même utilisation de la steadycam et la volonté similaire de faire ressentir l'acte meurtrier comme un moment chimérique et cependant proche de l'enfer. On notera également que le film Dog Pound de Kim Chapiron (Sheitan) sorti sur les écrans l'année dernière, n'est en réalité qu'un remake de Scum.

 

L'oeuvre d'Alan Clarke est à découvrir d'urgence...

 

 

Le film est visible en intégralité sur dailymotion : Voici la partie 01 :

 


 

 

 


 

 

Tag(s) : #A LA CARTE (meilleurs films au choix)

Partager cet article

Repost 0