Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Gimme Shelter

 

 

bareme 3,5-copie-1

 

 

En 1969, les Rolling Stones décident d'organiser un concert gratuit dans le circuit automobile d'Altamont, en Californie du nord entre Tracy et Livermore. Ce jour là, le groupe fait face au pire concert de sa vie. Organisé à la hâte par leur tourneur de l'époque, les Stones acceptent le défi, se retrouvent sur scène et assistent médusés à une montée de violence  incontrôlable. Gimme Shelter est un documentaire qui interroge ces évènements. La plupart des images de Gimme Shelter ont été filmées durant ce show.

 

La deuxième mauvaise idée est d'avoir confié la sécurité du concert aux Hells Angels, un groupe de motards souvent considéré comme une organisation criminelle. C'est un peu comme si Otis Redding avait engagé le Ku Klux Klan pour un de ses concerts. Les Hells Angels étaient donc ravis de pouvoir casser du hippie. Keith Richards, le guitariste des Stones revient sur ces évènements dans sa biographie" Life". On apprend que les Hells avaient garé leurs motos devant la scène avant le début du concert. Une des règles fondamentales d'un Hells est de péter la tronche à quiconque ose toucher sa moto. On imagine qu'avec le demi million de personnes qui assistaient ce jour là au concert, il était fort probable qu'un hippie effleure un chopper. Donc d'entrée de jeu, des chevelus ont perdu quelques ratiches.

 

Ce qui a créé la légende du concert d'Altamont, c'est la mort d'un jeune noir du nom de Meredith Hunter, poignardé par un Hells Angels. Hunter avait brandi une arme à feu et s'était fait assassiner dans la foulée. Cette scène a été filmée par les documentaristes de Gimme Shelter. Keith Richards raconte que bon nombre de Hells avaient la bave aux lèvres tellement ces derniers étaient sous l'emprise de drogues diverses. Plusieurs fois durant le concert, les Stones ont du cesser de jouer pour essayer de calmer les émeutes qui agitaient le public. Toujours dans sa biographie, Richards avoue que le groupe était également complètement défoncé et qu'un énorme spot de lumière les empêchait de voir la foule. Tout ceci a donc contribué à ce que Altamont soit du grand n'importe quoi.

 

Le film est assez effrayant. La foule déchaînée et sous l'emprise du LSD est un monstre menaçant qui dévore tout sur son passage. Comme dans les films d'horreur, on se dit qu'on a bien de la chance de ne pas vivre ce que le héros endure. Devant Gimme Shelter, on plaint les Rolling Stones.

 

L'originalité du film tient au fait que les réalisateurs montrent les images du concert au groupe. On voit les réactions de Keith Richards, Mick Jagger, Bill Wyman et Mick Taylor. Ils sont complètement abasourdis par ce qu'ils voient. Après le concert, ils se sont presque enfuis pour retourner à leur hôtel. Ils se doutaient bien que le concert était parti en cacahuètes, mais ils n'imaginaient pas à quel point. Voir leur réactions est un moment de cinéma très intéressant.

 

Le concert d'Altamont vit également les prestations du Jefferson Airplane (durant laquelle Marty Balin, chanteur et guitariste, fut frappé au visage en prenant la défense d'un spectateur pris à partie par les Hells Angels), Tina Turner et Santana ont toujours refusé le moindre commentaire à propos de ce concert.

 

Trois autres spectateurs périront au cours de ce qui se voulait une réponse à Woodstock. Deux seront écrasés dans leurs sacs de couchage par un chauffard ayant consommé du LSD, et un autre, sous l'emprise de la même drogue, se noiera en voulant prendre un bain. Roooock n'rooool!

 

Je vous conseille de voir Gimme Shelter, un documentaire rock unique en son genre et de lire la biographie de Keith Richards: " Life". Un très bon livre, fait assez rare dans le monde de la biographie des rock stars.

 

 

 


 
Tag(s) : #A LA CARTE (meilleurs films au choix)

Partager cet article

Repost 0