Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

l'age d'or movie poster 2

 

 

Réalisateur : Luis Bunuel

Origine : France

Année : 1930

Durée : 1H01

 

Avec : Gaston Modot, Lya Lys, Pierre Prévert...

 

Synopsis :

 

Histoire de la communion totale mais éphémère de deux amants que séparent les conventions familiales et sociales et les interdits sexuels et religieux, le film est une succession d'épisodes allégoriques teintés d'humour noir, commençant par un documentaire sur les scorpions et s'achevant sur une transposition des 120 journées de Sodome de Sade. 

 

Commentaires du Cinéphage :

 

Classique du cinéma surréaliste, L'Age d'or a déjà été critiqué, analysé, surinterprété, dépiauté et passé aux rayons X. Refaire une critique aujourd'hui n'aurait aucun sens. J'ai cependant remarqué que L'Age d'or est juste un des films les plus ouf du cinéma français. 80 ans au compteur, ce film est un délire de tous les instants, un ofni jubilatoire qui n'est pas sans rappeler les drolatiques Y'a t-il un flic pour sauver....?, Y a t-il un pilote dans l'avion?, La cité de la peur et bien d'autres du même genre. J'imagine ce que pourrait dire l'ayatollah du bon goût qui lit ces quelques lignes, l'air effaré :

 

- "Comment?!! Oser comparer ce classique du patrimoine français à des fadaises pour décérébrés?! Vous avez complètement perdu l'esprit jeune homme!"

- "Et bien non vieux fou, je m'en vais te le prouver! Faites attention à votre gilet Lacoste vous bavez..."

 

 

Partie 1/8 du film :

 


 

 

Le film débute par un petit reportage sur les scorpions plutôt instructif mais qui n'a carrément rien à foutre là. Le réalisateur pousse le vice jusqu'à faire durer son documentaire au delà des trois minutes. L'Age d'or, influence directe des Nuls pour La cité de la peur et son documentaire sur les langoustes. On nage dans l'absurde dès l'introduction.

 

 

 

Partie 3/8

 


 

 

Une petite tentative de viol en public à la 35ème seconde, des bruitages de chasse d'eau sur de la lave en fusion, un coup de pied dans un chien qui n'a pas laissé insensibles les Inconnus pour Les 3 frères, la volonté farouche et inexplicable d'un homme à vouloir écraser un insecte. On découvre dans cette partie du film, l'apparition de l'acteur principal, ancêtre du lieutenant Franck Drebin.

 

 

 

Partie 4/8 :

 


 

 

A 3min 09, une présence incongrue dans une une chambre à coucher. Une scène cultissime.

 

 

 

Partie 5/8 :

 


 

 

Une réception qui semble avoir été scénarisée par le trio Zucker-Abrahams-Zucker. On s'attend à voir débarquer Leslie Nielsen. (RIP)

 

 

 

Partie 6/8 :

 


 

A 2min30, une scène que je vais bientôt voler à ce film lors de l'écriture d'un futur court-métrage. Superbe.


 

 

Dernière partie :

 


 
Je n'ai aucun commentaire à faire sur ces dix dernières minutes. Le film parle de lui même. Du grand art dans le n'importe quoi et un final politiquement incorrect jamais égalé.
Vous pouvez voir L'Age d'or en intégralité sur Youtube et dans une version remasterisée s'il vous plaît!

 


 

Tag(s) : #LES DOSSIERS DU PATRON (analyse de films)

Partager cet article

Repost 0