Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

looper-poster-copie-1

 

 

 

Réalisateur: Rian Johnson

Origine: USA/Chine

Année: 2012

Durée: 1H50

bareme 3,5-copie-1

 

Avec: Bruce Willis, Joseph Gordon Levitt, Emily Blunt, Paul Dano...

 

 

Synopsis:

 

Dans un futur proche, la Mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les "Loopers") les éliminent. Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que… lui-même, avec 20 ans de plus. La machine si bien huilée déraille…

 

 

La critique:

 

Difficile d'expliquer pourquoi le buzz autour de ce film est monté si vite. Le dernier film de Rian Johnson UNE ARNAQUE PRESQUE PARFAITE (on salue bien bas la traduction française...) est passé complètement inaperçu. Peut être le nom de Bruce Willis dans un film de science-fiction rappelle de bons souvenirs ? Toujours est-il que de photos de tournage en déclarations ambitieuses, la sauce commençait à monter sérieusement.

 

Alors LOOPER est-il le meilleur film de Bruce Willis comme il l'a déclaré récemment ?


Non, faut pas déconner, il y a quand même L'ARMEE DES 12 SINGES dans le lot, qui partage d'ailleurs certains thèmes avec LOOPER. Mais s'il n'est pas le meilleur, il est tout de même dans le haut du panier de sa filmo. Car LOOPER ne fait pas qu'atteindre les attentes, il les dépasse allègrement. Si vous lisez ces lignes, vous avez sans doute une petite idée de l'intrigue: grosso-modo un jeune tueur (Jospeh Gordon-Levitt, on en reparle plus bas) est chargé d'assassiner son futur "lui" (Bruce Willis). Aucun des deux n'ayant vraiment envie de mourir, il s'en suit une liste d'aventures et péripéties. Ce que vous ne savez pas en revanche, c'est que toute la promotion du film (bande annonce, poster, synopsis etc...) fait totalement abstraction d'un pan entier du film. Joseph Gordon-Levitt raconte d'ailleurs que Bruce Willis avait prédit, sur le tournage, que toute la partie en question serait oubliée lors de la promo car trop difficile à vendre. Il ne s'agirait donc pas de garder le mystère autour de l'intrigue, mais plutôt de questions marketings....

 

 

Bruce-Willis-in-Looper-2012-Movie-Image-600x301.jpg

 


Contrairement à ce que les flingues sur le poster ou les explosions de la bande annonce laissent penser, le film a un côté relativement intimiste, et c'est peut-être sa plus grande réussite. Chaque personnage est suffisamment étoffé et bien écrit pour entraîner le spectateur dans cette intrigue à tiroirs. Peu importe que Joe (Gordon-Levitt/Willis), soit une raclure de la pire espèce, ses faiblesses en font tout de même un personnage touchant et parfois drôle. Joseph Gordon-Levitt, toujours impeccable, tente ici de faire oublier sa mâchoire en latex, parfois avec succès. Bruce Willis pendant ce temps, nous prouve qu'il en a encore sous le capot. Son Joe est ambivalent, navigue entre vieux loup de mer amoureux et machine à tuer avec aisance.


On notera les rôles courts mais très chouettes de Jeff Daniels (DUMB AND DUMBER), en mafieu en peignoir trop vieux pour ces conneries, et Paul Dano (LITTLE MISS SUNSHINE, THERE WILL BE BLOOD), qui joue encore un bafouilleur faiblard, mais le fait toujours aussi bien (puis il a une séquence assez géniale que je tairais ici...).

 

 

looper-joseph-gordon-levitt.jpg

 


Si le film tente de conserver une échelle et une intrigue proche de ses personnages, il en oublie pas moins de livrer de beaux moments de bravoure niveau action, nous prouvant au passage que Bruce Willis reste le meilleur quand il s'agit de botter des culs. L'aspect visuel du film est assez remarquable, par sa capacité à ne pas trop en faire. Certains détails comme les armes ou la machine à voyager dans le temps ont un design assez soigné, mais le futur qui nous est montré est très proche de ce que l'on connait, et parfaitement crédible.


Au final LOOPER réussit un mélange des genre assez brillant, insufflant assez de rythme et d'émotion dans une intrigue parfois complexe. A une époque ou la moitié des films en salles sont des suites aux histoires pré-mâchés, LOOPER se permet d'être à la fois grand public et pas con, ce qui est plutôt rare.

 

 

Max Ben


 

 

La bande annonce du film

 


 
Tag(s) : #A LA CARTE (meilleurs films au choix)

Partager cet article

Repost 0